Abdelkader Bensalah démet un chef d'état-major de ses fonctions

24/10/2019 22:55

Algérie - Le président algérien par intérim, Abdelkader Bensalah, a demis le Général Mohamed Rachid Ferdji de ses fonctions de chef d'état-major de la 3e région militaire, selon un décret présidentiel daté de 7 octobre et paru dans le Journal officiel no. 62.

Le Général Mohamed Rachid Ferdji sera remplacé à son poste par le Général Abdelghani Boussaha, en qualité de chef d’état-major de la 3e région militaire. Néanmoins, le décret présidentiel ne précise pas si Mohamed Rachid Ferdji a été admis à la retraite ou appelé à d’autres fonctions.

Ce nouveau mouvement de hauts responsables de l'armée intervient au cours d'une période sensible, marquée par de vastes changements au sein des différents corps de sécurité. Des changements qui ont touché plusieurs hauts responsables.

Pour rappel, en juillet dernier le chef de l’État Abdelakder Bensalah avait procédé au limogeage de plusieurs hauts responsables de l’Armée populaire nationale (APN). Abdelakder Bensalah a mis fin aux fonctions du contrôleur général de l’Armée, le général-major Hadji Zerhouni. À sa place, il a nommé le général-major Mustapha Oudjani.

D’autre part, le brigadier général Ahmed Saoudi a été nommé directeur central des installations militaires au ministère de la Défense nationale (MDN).

Le colonel Hussein Djalil avait aussi été nommé secrétaire exécutif du Comité ministériel mixte, chargé de suivre la mise en œuvre de la convention sur l’interdiction de l’utilisation des mines antipersonnel. Il a remplacé, à ce poste, Ahsan Ghorabi.

Laisser un commentaire