L’actrice Samira Sahraoui s’exprime contre le cinquième mandat de Bouteflika

Photo de Samira Sahraoui, avec le slogan « non au cinquième mandat » (en arabe)
Photo de Samira Sahraoui, avec le slogan « non au cinquième mandat »

L’actrice algérienne Samira Sahraoui a exprimé son opposition à un éventuel cinquième mandat de Abdelaziz Bouteflika dans une publication sur les réseaux sociaux, accompagnée d’une photo d’elle brandissant une pancarte avec l’inscription « non au cinquième mandat ».

Samira Sahraoui s’est montrée exaspérée par les partisans du cinquième mandat de l’actuel chef de l’État, « On est fatigué, laissez un sens à l’indépendance de l’Algérie, vous la videz de son sens. Ayez honte ! » s’est-elle écriée.

Plusieurs personnalités politiques et culturelles algériennes ont exprimé le refus d’un cinquième mandat d’Abdelaziz Bouteflika en raison, notamment, de son état de santé et de ses rares sorties publiques depuis 2013.

L’expression « non au cinquième mandat » (لاللعهدةالخامسة) est en passe de devenir un véritable slogan d’anti-compagne pour les opposants à un énième mandat de l’actuel Président de la République, qui avait annoncé officiellement sa candidature dimanche 10 février, dans un message adressé à la nation.

L’actrice Samira Sahraoui est très connue par le public algérien pour ses rôles dans plusieurs films connus, comme : Kalam wa ahlam (1999), Douar el-chaouia (2000), et Layali el-bayda (2007) et surtout pour le rôle de Meriem dans la série Djemai Family.

Lire également : Louisette Ighilahriz charge Abdelaziz Bouteflika et ses soutiens pour un cinquième mandat