Shérazade
19/10/2019 10:58

Aéroport d'Alger : Nouvelle tentative de transfert illicite de devise vers la Turquie

Les services de la Police des frontières de l'aéroport d'Alger ont arrêté, au cours de la semaine dernière, un commerçant qui tentait de faire passer la somme de 43'500 euros. Cet individu visait l’achat d’un bien immobilier, a indiqué le média arabophone Echorouk.

Les agents de la Police des frontières de l’aéroport international d’Alger-Houari-Boumédiène ont avorté une nouvelle tentative de transfert illicite de devises vers l’étranger. Le mis en cause est un commerçant qui s’apprêtait à embarquer dans un avion à destination d’Istanbul en Turquie, en dissimulant la somme de 43'500 euros non déclarée dans ses bagages.

Le mis en cause a tout de suite été transféré au tribunal de la commune de Dar El Beïda afin de justifier son transfert. Il a alors déclaré vouloir acheter une maison en Turquie. Le juge d’instruction a ordonné une détention provisoire pour infraction à la loi douanière relative aux transferts d’argent.

Cependant, cet individu s’est dit bien informé sur la loi et les transferts d’argent. Il allait alors « déclarer cette somme d’argent au niveau du bureau douanier, mais un agent de la sécurité l’aurait arrêté quelques instants avant ». En effet, ce voyageur a été interpellé lors d’un point de contrôle, via scanner.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Pour rappel, face aux multiples tentatives de transfert illicite de devises de l’Algérie vers l’étranger, les autorités ont décidé de renforcer les contrôles aux frontières. En effet, le Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN) avait donné des instructions et des orientations aux chefs et responsables des brigades de la police aux frontières (aériennes, marines ou terrestres) afin de renforcer les contrôles des transferts d’argent.

Enfin, il est important de souligner que les voyageurs sont obligés de déclarer, auprès des bureaux des douanes, toute somme d’argent égale ou supérieur à 1'000 euros à chaque sortie du territoire national.


Lire aussi : Transfert illicite de devises : Plus de 4 millions d’euros saisis depuis le début du mouvement populaire en Algérie

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus