Air Algérie : un pilote stagiaire à la tête d’un réseau de trafic de cocaïne

Traits de cocaïne
Cocaïne et traits de cocaïne

Un pilote stagiaire de la compagnie nationale Air Algérie, suspecté de trafic de cocaïne et de psychotropes en compagnie de neuf autres individus, a été traduit jeudi dernier devant le juge d’instruction du tribunal de la commune Dar-El-Beïda dans la banlieue sud-est d’Alger, rapporte le quotidien national Réflexion.

Selon l’acte de l’accusation, le prévenu est un stagiaire issu d’une école de formation de pilotes de ligne à Montpellier. Il organisait des opérations de trafic de cocaïne et de psychotropes depuis la France. Il a été incriminé suite au témoignage de l’un de ses clients. « Il est le distributeur de la drogue qui provenait d’un émigré algérien habitant à Lyon », a déclaré le témoin.

Le stagiaire était à la tête d’un réseau. Lors de son arrestation par la police antidrogue, il s’est avéré que le jeune narcotrafiquant dissimulait la drogue dans des boites de médicaments destinés aux cancéreux.

Le démantèlement de ce réseau a permis d’identifier neuf membres comme étant proche du milieu de la drogue, dont un technicien de l’entreprise national Naftal et un employé de l’aéroport d’Alger. Le procès des membres ce réseau international de trafic de cocaïne et de psychotropes devrait se tenir prochainement.

Voir aussi : Un Algérien condamné à 8 ans de prison pour trafic de drogue en France