Algérie : l’arbitre Redouane Necib au cœur d’un nouveau scandale

Photo de l'arbitre Redouane Necib
Redouane Necib, arbitre algérien

L’arbitre international Redouane Necib, qui a officié le match entre le MC El-Eulma et NC Magra, joué samedi passé au stade Messaoud Zeggar comptant pour la 20e journée en Ligue 2 Mobilis, a commis deux bourdes monumentales. 

En effet, Redouanne Necib a brandit un avertissement au joueur du NC Magra, Toufik Bouhafeur à la 56e minute de jeu. Ce même joueur récidive et reçoit un second avertissement à la 75e minute de jeu. Il devait alors l’expulser, mais ne s’est pas rendu compte qu’il s’agissait du même joueur.

L’équipe adverse n’ayant rien réclamé, l’arbitre Necib a laissé Bouhafeur terminer la rencontre. Il ne s’est pas arrêté là. Sur un centre en retrait, un défenseur de NC Magra dégage de la tête en mettant les mains derrière le dos pour éviter de toucher le ballon, mais l’arbitre Necib surprend tout le monde en désignant le point de penalty.

Ces deux boudes fatales, qui ont faussé le résultat de ce match ont fait réagir la Ligue de football professionnel (LFP), qui a décidé de sanctionner le joueur Bouhaffeur pour un match ferme. De son coté, Redouane Necib, risque une lourde sanction de la part de la Fédération algérienne de football (FAF), qui devra se prononcer sur cette affaire lors de la prochaine réunion fédérale.

Lire aussi : José Mourinho condamné à un an de prison ferme et à une amende de 2 millions d’euros