Algérie : le blogueur Merzoug Touati est enfin libre

Photo du blogueur Merzoug Touati
Le blogueur kabyle Merzoug Touati

Le blogueur Merzoug Touati a été libéré, hier lundi 4 mars, après avoir passé un peu plus de 2 ans en prison pour une interview avec un diplomate israélien.

Merzoug Touati, arrêté en janvier 2017 et condamné à 10 ans de prison en première instance en mai 2018 pour « intelligence avec des pays étrangers », et à 7 ans de prison en deuxième instance moins de deux mois plus tard, a été rejugé hier par le tribunal criminel de Skikda après que la Cour suprême ait annulé son précédent jugement.

Le blogueur algérien a été condamné à 5 années de prison, dont deux fermes. Ayant déjà purgé sa peine de deux années, il a été libéré hier à la fin de son procès. Cette libération réjouit sa famille et ses proches qui n’ont pas cessé de manifester, depuis le jour de son arrestation. De nombreux avocats, qui se sont battus contre des atteintes aux droits du prévenu, se sont aussi félicités de cette victoire.

Lors de son procès à Skikda, le collectif d’avocats a dû se battre pour arracher le caractère public du procès, la police ayant décidé d’empêcher la présence du public malgré les ordres du juge.

Lire aussi : Europol veut un accès aux données personnelles des suspects algériens