Algérie. Corruption : Ahmed Ouyahia placé sous mandat de dépôt

12/06/2019 18:08

Algérie - L'ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia a été mis sous mandat de dépôt ce mercredi par le juge d'instruction de la Cour suprême, à l'issue d'une audition qui a duré plusieurs heures, selon des sources concordantes. Cette décision était attendue vu les charges qui pesaient sur le secrétaire général du RND.

Ahmed Ouyahia devrait quitter le siège de la Cour suprême pour être emmené vers la prison d'El-Harrach, où résident déjà plusieurs personnalités politiques et du monde des affaires.

L'ex-Premier ministre est accusé dans des affaires liées au fléau de corruption, notamment des transactions et de contrats en violation de la législation, dans les dossiers des deux oligarques incarcérés Ali Haddad et Mahieddine Tahkout.

Le dossier de Ahmed Ouyahia a été transféré par le parquet d'Alger à la Cour suprême le 26 mai dernier, considérant son statut. Son dossier a été transféré au même titre que ceux de Abdelmalek Sellal, ex-Premier ministre aussi, mais aussi de huit ministres et de deux anciens walis.

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus