Algérie : décès d’un pilote de l’ANP dans le crash d’un avion militaire

Photo archive : Avion militaire algérien
Photo archive : Avion militaire algérien

Algérie – Un avion militaire d’entrainement s’est écrasé dans la nuit de mercredi 13 mars, dans le périmètre de la base militaire de Tifraoui (wilaya d’Oran). Un pilote stagiaire a été tué, a-t-on appris de sources concordantes.

Le jeune pilote algérienne de l’école supérieur de l’aviation effectuait des exercices nocturnes dans le cadre de sa formation au sein de l’Armée de l’air algérienne. B. Mohamed Mahdi a trouvé la mort dans le crash de son appareil d’entrainement, précisent nos sources.

Les éléments de la protection civile et des unités des forces de l’armée ont été dépêchés sur les lieux, pour éteindre les flammes et évacuer le corps de la victime.

Le ministère de la Défense nationale a rendu public un communiqué aux suites de cet accident : « lors d’un vol nocturne d’instruction planifié, un avion d’instruction de type L-39 relevant de la Base Aérienne de Tafraoui [dans la] 2e Région militaire a fait l’objet d’un crash, hier 13 mars 2019 à 21h10 dans une zone inhabitée à Sidi Ghanem, wilaya d’Oran. On déplore le décès du pilote de l’aéronef ».

Le MDN ajoute : « Suite à ce tragique incident, Monsieur le Général de Corps d’Armée, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire présente ses sincères condoléances, exprime sa profonde compassion à la famille du Chahid, et prie Allah Le Tout-Puissant de lui accorder Sa Miséricorde. Il a également ordonné l’ouverture d’une enquête pour élucider les causes et les circonstances du crash »

Rappelons que deux militaires ont été tués dans le crash d’un hélicoptère militaire le 21 février passé, dans la région de Rechaiga dans la wilaya de Tiaret.

En avril 2018, l’Algérie a vécu la plus triste tragédie de son aviation militaire, lorsque 257 personnes ont été tuées dans le crash d’un Illiouchine de transport des troupes, à Boufarik.