Abdelah Oul
10/08/2019 19:14

Algérie : une femme égorgée par son mari à quelques jours de l’Aïd el-Kebir

Une enseignante âgée de 35 ans a été froidement égorgée par son mari, âgé de 37 ans. Celui-ci a perpétré le crime, le jeudi 8 août, au domicile des parents de sa femme à Mansoura, commune située dans la wilaya de Bordj-Bou-Arreridj (196 km à l’est d’Alger), a-t-on appris de source locale.

Un conflit conjugal est à l’origine de l’homicide. Cette mère de trois enfants se trouvait dans le domicile de ses parents après une dispute avec son époux, précise la même source.

En effet, le mari s’est déplacé pour tenter de trouver une issue à leur conflit. Après leur tête-à-tête, et dans un élan de colère, le prévenu a froidement égorgé son épouse et l'a poignardée à plusieurs reprises. La famille de la victime l’a découverte, encore vivante, baignant dans son sang.

Son pronostic vital étant engagé, la victime a été immédiatement transportée vers l'hôpital de la wilaya de Bordj Bou Arreridj, où elle a rendu son dernier souffle. Elle est décédée des suites de blessures irréversibles résultant d'une perte importante de sang.

Âgé de 35 ans, l'homme a été arrêté dans la foulée et placé en détention provisoire, en attendant sa comparution devant le juge d’instruction et le procureur de la République près le tribunal de Bordj-Bou-Arreridj.

Lire aussi : Un jeune homme poignarde et assassine son ami à Alger

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus