OBS Algérie
27/10/2019 19:34

Algérie : La grève illimitée des magistrats suivie à 96 %

La grève « illimitée » des magistrats a été largement suivie, ce dimanche 27 octobre, à travers tout le pays. Les magistrats contestent le vaste remaniement effectué par le ministre de la Justice dans le corps de la magistrature.

Les tribunaux et les cours de justice du pays ont vu toutes leurs activités gelées. Le Syndicat national des magistrats a évalué le taux de suivi à 96 %. Cette vive réaction du syndicat intervient suite au dernier mouvement dans le corps de la magistrature opéré par le ministre de la Justice, garde des Sceaux et validé par le Conseil supérieur de la magistrature, qui s’est tenu le 24 octobre dernier à Alger. Ce mouvement qui a touché près de 3'000 magistrats sur un ensemble de 6'000.

Le SNM demande que « cette décision soit réétudiée de façon légale et objective par le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) en associant le syndicat ». Il réclame aussi de procéder à « la révision des textes juridiques actuels, qui consacrent la mainmise de l'Exécutif sur le pouvoir judiciaire ».

Dans un communiqué publié ce dimanche en fin de journée, le ministère de la Justice a appelé les magistrats à « la sagesse » et à « la lucidité » et au sens des responsabilités en cette « période sensible » que traverse le pays. Il appelle aussi les magistrats « à présenter des recours au Conseil national de la magistrature (CNM) ».

De son côté, le Syndicat national des personnels de l’administration publique (SNAPAP) a apporté son soutien aux juges. « La Fédération apporte son soutien au hirak des juges qui vient dans le sillage de la révolution populaire pacifique visant à la mise en place d’un nouveau système de pouvoir et l’édification d’une nouvelle république basée sur le respect de la volonté populaire et des principes de la primauté de la loi, de l’indépendance de la justice et de la séparation des pouvoirs », lit-on dans un communiqué rendu public ce dimanche.

Lire aussi : Le syndicat des magistrats appelle à un changement pour libérer la justice

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus