Catégories: AlgérieSanté

Algérie : L'hôpital psychiatrique de Blida au cœur d'un grand scandale

28/10/2019 12:18

Le secteur de la santé a été frappé par un nouveau scandale. En effet, environ 4,5 milliards de centimes de dinars en médicaments périmés, destinés à soigner des cancers et des tumeurs, ont été retrouvés à l’intérieur de la pharmacie de l’hôpital psychiatrique de Blida.

Ainsi, le média arabophone Ennahar Online a rapporté qu’à l’hôpital psychiatrique Frantz-Fanon de Blida, une immense quantité de médicaments périmés ont été trouvés à l’intérieur de la pharmacie du centre de traitement du cancer. La valeur de ce stock de médicaments a été estimée à environ 4,5 milliards de centimes de dinars.

Toujours selon la même source, l’administration de cet établissement hospitalier a expliqué que les services de l’hôpital n’auraient pas respecté les conditions de conservation de ces produits pharmaceutiques. Malgré cette explication, les services de la sûreté de la wilaya de Blida ont ouvert une enquête approfondie. Car il faut le préciser, les médicaments périmés sont des produits dont le délai de validité est expiré depuis un moment déjà, et non des produits mal conservés. En contrepartie, les produits défectueux sont ceux qui ont été mal conservés. Leur qualité s’est détériorée, car ils ont été exposés à l’humidité, à la lumière, ou à une chaleur excessive.

Enfin, il est important de rappeler que des centaines de personnes souffrantes du cancer se voient contraintes d’attendre longtemps avant qu’un traitement ne leur soit administré. En effet, depuis plusieurs mois, les associations et le personnel soignant alertent les responsables sur une pénurie de médicaments. Alors comment est-ce qu’un stock aussi important de traitement contre le cancer peut-il périmer ?