Ahmed Oul
25/09/2019 15:11

Algérie : Importation des voitures de moins de 5 ans à 2500 euros

Algérie – L'Association des concessionnaires automobiles multimarques (ACAM) a adressé une étude aux députés du parlement leur demandant d’autoriser les importations de véhicules d’occasions de moins de 5 ans. Selon Youcef Nebbache, président de l'ACAM, seule cette mesure pourrait faire baisser significativement, les prix des véhicules sur le marché national.

Youcef Nebbache a indiqué, au quotidien Echorouk le mardi 24 septembre, que l'importation des voitures dont la date de mise en circulation ne dépasse pas 5 ans est le moyen le plus efficace pour casser les prix des véhicules neufs et permettre aux citoyens d’acheter des véhicules 40 à 50 % moins cher. Selon lui, des voitures immatriculées en 2014 peuvent être achetées en Europe à « un prix avoisinant les 2 500 euros seulement ».

L'Association des concessionnaires automobiles multimarques soutient que les voitures d'occasion de moins de 3 ans ne peuvent pas impacter sérieusement les prix des véhicules en Algérie, d’où la nécessité d’autoriser l’importation de voitures de moins de 5 ans.

Les Algériens veulent des voitures de moins de 5 ans

Par ailleurs, la commission des finances et du budget à l’APN entamera prochainement la discussion de l’avant-projet de la loi de finances 2020. Ses membres s’apprêtent à étudier une proposition de loi portant sur la possibilité d’autoriser aux Algériens l’importation des voitures d’occasion de moins de 5 ans au lieu de celles dont l’année de mise en circulation ne dépasse pas les 3 ans.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Le gouvernement algérien avait officiellement approuvé, le 11 septembre dernier, l’avant-projet portant l’autorisation d’importation des voitures d’occasion de moins de 3 ans pour les résidents algériens. Cette décision va prendre effet à partir du 1er janvier 2020. Le Conseil des ministres a précisé que les voitures d’occasion autorisées à l’importation sont les véhicules dont l’ancienneté ne dépasse pas les 3 ans.

Toutefois, les concessionnaires et les professionnels du secteur de l’automobile réclament encore la révision de l’avant-projet de la loi de finances 2020 dans son point portant sur la date de fabrication des voitures autorisées à l'importation.

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus