Aylan Afir
11/09/2019 13:48

Algérie : Voici ce que risque Mohamed Djemaï devant la justice

Le secrétaire général du FLN, Mohamed Djemaï, risque jusqu'à 10 ans de prison, selon les chefs d'accusation qui pèsent sur lui. D'après le journal arabophone Ennahar, 3 chefs d'accusation pourraient être retenus contre le patron du FLN, également député de Tebessa, qui a renoncé récemment à son immunité parlementaire.

Selon la même source, la justice accuse Mohamed Djemaï d'avoir participé à la destruction de documents officiels. Des documents faisant partie d'un dossier judiciaire détruit avec la complicité d'une juge exerçant dans un tribunal à Alger. L'article 120 du Code pénal prévoit une peine de 2 à 10 ans de prison contre toute personne reconnue coupable de ce fait.

Aussi, le chef du FLN est accusé d'avoir dissimulé des documents nécessaires à une procédure judiciaire. Cette accusation peut coûter à Mohamed Djemaï un emprisonnement ferme de 1 à 5 ans. L'article 91 du Code pénal qui prévoit cette peine indique une amende de 3'000 à 30'000 dinars.

Enfin, la justice reproche au désormais ex-député d'avoir menacé et insulté une personnalité publique. Mohamed Djemaï aurait envoyé des SMS, dans lesquels il aurait proféré des menaces et des insultes à l'encontre une personnalité connue.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Pour rappel, le ministre de la Justice a demandé début septembre à l'APN de lever l'immunité parlementaire de trois députés, dont Mohamed Djemaï. Le bureau de l'Assemblée a accepté d'examiner cette requête du département de Belkacem Zeghmati. Mais Mohamed Djemaï a préféré renoncer lui-même à son immunité. Avec lui, deux autres députés feront de même, en l'occurrence Smaïl Benhamadi (Bordj Bou Arreridj) et Berri Saker (Batna).

Lire aussi : C’est Saïd Bouteflika qui gérait le FLN, selon Mohamed Djemaï

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus