Pica Ouazi
26/09/2019 15:50

Algérie : Mokrane Ait Larbi répond au tribunal militaire de Blida

L’avocat et militant des droits de l’homme Mokrane Ait Larbi a réagi, hier mercredi 25 septembre, au communiqué du tribunal militaire de Blida. Le membre du collectif de défense de la secrétaire générale Louisa Hanoune a remis en cause le bon déroulement du procès de sa cliente et des autres accusés de « complot contre l’armée ».

D’emblée Mokrane Ait Larbi estime qu’il est de son droit et surtout de son devoir d’éclairer l’opinion publique sur les nombreuses atteintes aux droits de sa cliente. Il remet en cause le caractère public du procès dont le communiqué du tribunal fait référence puis qu’il considère qu’« un nombre limité de personnes parmi les proches de certains prévenus ont assisté à l’audience alors que toute la zone a été bouclée par des barrages sécuritaires qui ont rendu impossible l’arrivée devant le tribunal des citoyens et des journalistes et même les avocats n’ont pas échappé à ces difficultés ».

L’avocat dénonce aussi l’interdiction d’accès au tribunal faite aux journalistes en tant que « trait d’union entre ce qui se passe à l’audience et le peuple, au nom duquel est rendu la justice », un fait qui est selon lui la négation du caractère public du procès.

Les droits de la défense bafoués ?

Quant au fond du procès, Mokrane Ait Larbi a rejeté le qualificatif de « juste » utilisé par le communiqué du tribunal. Il affirme que sa cliente Louisa Hanoune « est condamnée à 15 ans de prison sans preuve quant à l’accusation de complot ». L’avocat explique que « cela prouve que le jugement contre Louisa Hanoune est davantage lié à son militantisme et à ses idées qu’elle a réitérées devant le tribunal militaire ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Mokrane Ait Larbi ajoute que le tribunal n’a pas répondu favorablement à la requête de la défense de convoquer Liamine Zéroual, qu’il considère comme témoin important, « malgré l’insistance des avocats pour entendre l’ancien président, dont le nom figure parmi les témoins, le tribunal n’a pas accédé à cette demande de la défense ».

Lire aussi : Détenus d’opinion : Mokrane Ait Larbi porte plainte contre Benbraham pour ses déclarations

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus