Aylan Afir
23/10/2019 11:52

Le moudjahid Lakhdar Bouregâa refuse de répondre au juge

Le Moudjahid Lakhdar Bouregâa a refusé, le 22 octobre, de répondre aux questions du juge d'instruction au Tribunal de Bir Mourad Raïs. Le magistrat l'a auditionné, quatre mois après son interpellation et sa mise en détention provisoire. L'ex-commandant de la wilaya IV historique voulait de ce fait protester contre les chefs d'accusation pour lesquels il est poursuivi.

En effet, selon son fils Hani Bouregâa, ce membre fondateur du FFS est resté stoïque face au magistrat qui l'interrogeait. « Bouregâa du tribunal. Il dit au juge : tu es un fonctionnaire discipliné, et moi, je ne reconnais pas ce gouvernement illégitime », a écrit le fils du moudjahid.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Selon cette publication de son fils, Lakhdar Bouregâa a réitéré sa fidélité au mouvement populaire en cours en Algérie. « Je ne trahirai pas le Hirak », a-t-il ajouté en réponse aux questions du juge.

Pour rappel, Lakhdar Bouregâa a fait savoir à ses avocats qu'il ne voulait pas entendre parler de sa libération avant celle des jeunes détenus. « Je refuse ma libération avant les jeunes du Hirak. Même si on me le propose, je refuser de quitter la prison », avait-il dit la semaine dernière à l'un de ses défenseurs.

Lire aussi : Libération provisoire de Lakhdar Bouregâa : la justice tranche

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus