Algérie : Un juge assassiné par sa femme et sa fille

Photo archive: scène de crime
Photo archive: scène de crime

Un juge âgé de 61 ans a trouvé la mort aux mains de sa femme et de sa fille dans la commune de Boukadir (wilaya de Chlef, 280 kilomètres au sud-ouest d’Alger), a-t-on appris de sources concordantes. 

Le drame, qui remonte à samedi 4 décembre, a été perpétré par l’épouse, la fille âgée de 18 ans ainsi qu’un troisième individu dans le but de confisquer 600 millions de centimes économisés par la victime pour acheter un magasin pour son fils. Les deux femmes se seraient ainsi servies d’une arme blanche pour lui infliger de graves blessures à différents endroits du corps, ajoutent les mêmes sources.

Le corps sans vie du juge qui exerce au sein du tribunal de Boukadir dans la wilaya de Chlef à l’Ouest du pays a été découvert plusieurs jours après le meurtre dans un puits abandonné dans la Wilaya de Sidi Bel-Abbes. C’est grâce à la jeune fille, qui a avoué avoir participé à la disparition de son père que les services de sécurité ont réussi à arrêter l’épouse de la victime et le troisième partenaire, qui s’est chargé de faire disparaître le corps.

Arrêtés, les trois suspects seront présentés dans les plus brefs délais devant le procureur de la République près le tribunal criminel de la cour de Chlef pour répondre des chefs d’accusation de meurtre avec préméditation et utilisation d’armes blanches.