Algérie : un policier tué lors du dispersement d’une manifestation

Un policier a trouvé la mort hier dans la capitale Alger lors du dispersement d’un rassemblement tenu par quelque 1500 étudiants des écoles nationales supérieures (ENS) devant le siège du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

En effet, un policier a trouvé la mort hier lors du dispersement d’un rassemblement tenu par les étudiants des écoles nationales supérieures devant le siège du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, rapporte ce mercredi le journal arabophone Ennahar. Selon la même source, le policier aurait trouvé la mort alors qu’il tentait d’empêcher les manifestants de s’approcher du cortège du ministre Tahar Hadjar.

Lors du dispersement de cette manifestation, quelque 30 manifestants, des jeunes filles pour la plupart, ont été blessés, ont par ailleurs annoncé les représentants des étudiants cités par le média arabophone. Les blessés ont été transférés vers les établissements hospitaliers de Béni Messous et de Ben Aknoun où ils ont reçu les soins nécessaires, a également indiqué la même source.

Pour rappel, quelque 1500 étudiants venus de différentes écoles nationales supérieures à travers le pays se sont rassemblés hier devant le siège du ministère de tutelle à Alger. Les forces de l’ordre étaient intervenues pour disperser les manifestants qui avaient bloqué l’accès au siège du ministère.