Alger : une étudiante kidnappée et violée par un trafiquant de drogue

Illustration : violence contre les femmes
Illustration : violence contre les femmes

Le récit fait froid dans le dos. Au cours de cette semaine, à Alger, une jeune étudiante a dénoncé un narcotrafiquant originaire de Sétif pour l’avoir enlevée, séquestrée, violée et torturée, a-t-on appris de sources locales.

Six mois auparavant, la victime avait fait la rencontre de son violeur par l’intermédiaire des réseaux sociaux. Après une courte période, la jeune fille accepte la demande de fiançailles formulée par ce trafiquant de drogue.

Suite à cette union précipitée et préméditée, le jeune, originaire de Sétif, lui donne rendez-vous à Alger pour un tête-à-tête. Après s’être rendue sur place, et d’après son récit aux enquêteurs, elle se réveilla dans une chambre à coucher, violée et dans un état lamentable, sans aucun souvenir des événements. Son « fiancé » menace alors de divulguer ses photos sur les réseaux sociaux. Le jeune homme la relâche par la suite, mais continue à la persécuter et à la faire chanter.

Les jours se succèdent et la jeune fille continue à être sujette à des abus sexuels constants. Son agresseur va jusqu’à la battre, à l’humilier et à la forcer à consommer de la drogue. Par honte et peur de scandale, l’étudiante cède aux moindres caprices de son bourreau. Ce n’est alors qu’après avoir pris conscience qu’il l’avait rendue enceinte qu’elle rassemble son courage pour déposer plainte.

Les investigations menées par les éléments de la Sûreté ont permis de confirmer le récit de la jeune fille. Le jeune homme, qui était déjà en détention provisoire pour une affaire de trafic de drogue, sera prochainement entendu pour enlèvement, séquestration, viol, actes de persécution et extorsion de fonds.

Lire aussi : Algérie : Un repris de justice tente de violer une fille de 10 ans