Algérie : Le fils d’un député enlève, séquestre et viole une lycéenne de 15 ans

Jeune fille séquestrée et agressée sexuellement

Une jeune lycéenne âgée de 15 ans s’est fait enlever, séquestrer et violer pendant un mois par plusieurs personnes, dont le fils d’un parlementaire élu dans la wilaya d’Alger.

Cette affaire remonte à l’année 2017. Le fils d’un député avait fait la rencontre de la jeune fille sur internet et lui a donné rendez-vous à côté de son lycée à Bab El Oued. Alors qu’elle l’attendait, un groupe de jeunes l’enlèvent, la droguent et l’emmènent dans une villa en construction à Bordj El Kiffan.

Dans cet endroit isolé des autres constructions, la jeune fille est d’abord droguée puis violée par plusieurs membres de la bande durant trois jours. Ne voulant pas laisser de trace de ce crime, la jeune fille a été transportée à plusieurs reprises dans divers lieux de la capitale, et ce durant un mois.

Le 2 octobre 2017, les parents de la jeune fille déposent une plainte au commissariat de Bentalha, à environ 15 km au sud d’Alger pour viol collectif de leur fille âgée de 15 ans. Une enquête a été ouverte. Plusieurs suspects avaient alors été arrêtés, le fils d’un parlementaire en faisait partie et serait même à la tête de cette bande. Le tribunal d’EL Harrach a prononcé quatre mandats de dépôt, avant de reporter l’affaire au 17 février prochain.

Lire aussi : Oran : une jeune fille de 11 ans violée par des adolescents dans une cave