Algérie : un gendarme condamné à perpétuité pour trafic de cannabis

Tribunal d'Oran
Photo archives : Tribunal d'Oran

Un gendarme, âgé de 30 ans, a été condamné, ce lundi, par le tribunal criminel de première instance d’Oran à la réclusion à perpétuité pour détention de résine de cannabis (389 kg) et trafic en bande organisée, a-t-on appris de sources locales.    

Le mis en cause a été appréhendé en octobre dernier en compagnie de ses complices. La gendarmerie avait appris l’acheminement d’une quantité de drogue depuis la commune de Meghnia (Tlemcen) vers la ville de Tébessa. Un dispositif de contrôle routier avait été mis en place pour intercepter les convoyeurs.

Selon les mêmes sources, le gendarme a été arrêté avec trois de ses complices au niveau de la localité d’Aïn Kihal (dans la wilaya d’Aïn Témouchent), après une fusillade et une tentative de fuite. Quant au dernier membre du réseau, actuellement en cavale, il a été condamné à la prison à vie par contumace.

Le gendarme, qui conduisait le fourgon convoyeur, et ses complices ont nié les faits lors de leur procès, prétextant « ne pas être au courant qu’il y avait de la drogue à bord du véhicule ». Loin de convaincre l’assistance, le représentant du ministère public requerra la réclusion à perpétuité.

Après concertation, alors que l’un des mis en cause avait été relaxé, le tribunal a prononcé des peines de 15 ans et de 20 ans contre les deux autres coupables. Le chef de la bande a, quant à lui, écopé d’une peine de prison à vie.

Lire aussi : Un policier s’immole par le feu dans un commissariat en Algérie