Algérie : un jeune s’immole par le feu à Médéa

Photo de la devanture de la mairie de Médéa, en Algérie
Mairie de Médéa (Algérie)

Un jeune homme de 23 ans a tenté de se donner la mort en s’immolant par le feu à l’intérieur de la mairie de Médéa (60 km au sud-ouest d’Alger), le mercredi 6 février. La victime protestait le refus des autorités de lui autoriser l’installation d’une « table » pour exercer une activité commerciale devant l’ancienne gare routière de la ville.

Transporté en urgence à l’hôpital Djillali Bounaâma à Douera (sud-ouest de la ville d’Alger) par la protection civile, son pronostic vital ne serait pas engagé. Il souffre de brûlures au 3e degré sur le côté gauche de la poitrine ainsi qu’au niveau de son bras. Il est admis au service des urgences et reçoit les soins nécessaires.

La police judiciaire a ouvert une enquête préliminaire, qui a révélé que le jeune homme était atteint d’un déséquilibre mental et suivait un traitement. Il est aussi suivi régulièrement à la clinique de désintoxication de la ville de Médéa.

Lire aussi : Bouira : Tentative d’immolation évitée de justesse par le Maire