Algérie : un policier s’immole par le feu dans un commissariat

Photo illustration: des éléments de la police nationale algérienne
Photo illustration: des éléments de la police nationale algérienne

Un policier s’est immolé par le feu à l’intérieur d’un commissariat à Hussein Dey (Alger). Il est décédé ce dimanche matin à l’hôpital de Douera suite à ses brûlures, a-t-on appris de sources locales.

Selon les mêmes sources, l’élément de la police nationale s’est aspergé d’essence pour ensuite mettre le feu à son corps, vendredi passé. Ses collègues sont intervenus pour tenter de le sauver et l’ont évacué d’urgence à l’hôpital du Douera, dans un état critique. Il a succombé à ses blessures ce dimanche matin.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les raisons exactes de cet acte qui, selon des proches de la victime, seraient dues à des pressions professionnelles, ainsi qu’à un différend avec l’un de ses responsables.

Lire également : Algérie : une femme s’immole par le feu à l’intérieur d’un tribunal