Belgique : mort d’un détenu franco-algérien après une grève de la faim

Farid Bamouhammad
Farid Bamouhammad

Le condamné franco-algérien Farid Bamouhammad, âgé de 51 ans, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche 10 mars à l’hôpital d’Uccle, près de Bruxelles, des suites d’un cancer généralisé. Il a été admis, mercredi passé, au service palliatif après avoir mené une grève de la faim depuis trois semaines et une grève de la soif entamée une semaine auparavant, rapporte l’agence belge Belga.

Farid Boumouhammad est longtemps considéré comme le plus dangereux détenu de la Belgique. Il a cumulé plus d’une vingtaine d’années de détention entre 1987 à ce jour pour des condamnations pour meurtre, tentatives de meurtre et enlèvements. Il a été régulièrement transféré d’une prison à une autre, compte tenu de son comportement impulsif et agressif.

Les membres de la famille Boumouhammad dénoncent des conditions de détention « inhumaines » de leur proche. « Atteint d’un cancer généralisé en phase terminale, il n’a pas pu bénéficier d’un environnement et de soins de santé adéquats à son état critique, un état d’agonie », ont-ils expliqué.

Durant les derniers mois de son incarcération, Farid Boumouhammad a fait de nombreux allers-retours entre l’établissement pénitentiaire et les hôpitaux. Il a entamé une grève de la faim et de la soif pour dénoncer le rejet de ses demandes pour sa libération pour des raisons de santé.

Lire également : Belgique : Une Algérienne poursuivie pour l’enlèvement de son enfant