Des policiers algériens attaqués par des citoyens tunisiens

Police algérienne
Police algérienne

Des citoyens tunisiens ont attaqué à coups de projectiles, des policiers algériens au poste frontalier de Bouchebka, dans la commune de Houdjebet dépendante de la wilaya algérienne de Tébessa frontalière avec la Tunisie. Le groupe ayant attaqué les agents de la police des frontières, revendiquait la libération de deux tunisiens arrêtés lors de leurs tentatives de pénétrer sur le territoire algérien « frauduleusement » selon l’agence officielle APS.

En effet, un groupe de tunisiens a lancé dimanche soir des pierres contre le poste frontalier de Bouchebka, suite à l’interpellation de deux jeunes tunisiens qui « transportaient des bagages sur des charrettes d’une manière frauduleuse et sans papiers d’identité » dans la zone frontalière de Bouchebka avant d’être transférés vers le siège de la sûreté de wilaya.

Un policier algérien a été blessé. Le jet des pierres a causé des dégâts « considérables » aux véhicules qui se trouvaient sur les lieux. Le trafic au poste frontalier de Bouchebka, a repris lundi après cinq heures de blocage.

L’émeute a duré plusieurs heures. Le calme est revenu après l’intervention des autorités algériennes représentées par le wali de Tébessa et le consul algérien au Kef (Tunisie) et tunisiennes représentées par le gouverneur de Kasserine et du consul tunisien.

Lire également: Une algérienne touchée par balles à la frontière avec la Tunisie