Maroc : Un imam arrêté pour le viol d’une mineure à Taroudant

Illustration d'abus sur mineur
Illustration : Abus sexuel sur mineur

La Gendarmerie royale d’Irherm, dans la province de Taroudant (située à 440 kilomètres au sud de la capitale Rabat au Maroc), a procédé à l’arrestation d’un imam, ce lundi 11 mars, pour le viol d’une jeune fille mineure, rapportent plusieurs sources locales.

L’affaire remonte au mois de février dernier, lorsque le préposé religieux a été découvert en compagnie d’une jeune fille encore mineure, dans un local qu’il utilisait pour stocker le bois de chauffage, affirment des sources associatives sur place.

Marié, l’imam avait tenté de faire taire l’affaire en essayant de calmer les esprits des habitants du douar. Cependant, les parents de la victime ont décidé de porter plainte et d’ester le religieux devant la justice.

C’est ainsi que la Gendarmerie marocaine a procédé à l’arrestation de l’imam hier lundi 11 mars, en attendant que le prévenu comparaisse devant la Cour d’appel d’Agadir, une fois l’enquête bouclée.

L’affaire a secoué les habitants de ce douar situé dans la commune d’Azghar près de Taroudant (à 440 kilomètres au sud de la capitale Rabat). Certaines sources précisent que le violeur est un muezzin de la mosquée.

La presse locale souligne aussi que ce viol rappelle une autre affaire récente au Maroc. En effet, le mois passé, « la cour d’appel de Marrakech avait condamné un imam à une peine de 5 ans de prison ferme, ainsi qu’à une amende de 50 000 dirhams, et de 10 000 dirhams pour chacune de ses 7 victimes, toutes mineures âgées de 8 à 16 ans », affirme la même source.

Lire aussi : Maroc – une Franco-algérienne violée par deux Marocains