« Il y a trop d’arabes » : polémique en France suite à des propos d’un élu juif

La polémique enfle en France suite à des déclaration d’un conseiller municipal de confession juive de la ville de Toulouse (Sud-Ouest), qui a estimé qu’il y a « beaucoup trop » d’arabes dans la ville.

En effet, le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc a ordonné l’ouverture d’une enquête suite à des propos qu’aurait tenu le conseiller municipal Aviv Zonabend, de confession juive, sur une radio israélienne.

Interrogé sur le nombre d’arabes résidant à Toulouse, ledit conseiller municipal a ainsi répondu qu’il en avait « beaucoup trop ». « Il y a très peu de juifs » aurait ajouté le même conseiller municipal cité par le journal Times of Israel.

« J’ai été interrogé sur l’affaire Merah et j’ai répondu dans un hébreu hésitant, une langue que je ne maîtrise pas. Je ne voulais pas parler d’Arabes mais d’islamistes. Je n’ai rien contre les Arabes et j’entretiens d’excellentes relations avec la communauté musulmane. Je voulais insister sur le fait qu’il y a trop d’islamistes à Toulouse. Je suis très clair. J’en ai après les islamistes mais je n’ai rien du tout contre les Arabes » s’est expliqué ledit élu au média français France 03.

Suite à ces faits, le maire de Toulouse a ordonné l’ouverture d’une enquête et a notamment demandé que les propos prêtés à son conseiller communal soient vérifiés par un professionnel de la traduction. « Si ce qui a été publié correspond véritablement à ce qui a été dit. Si cela était malheureusement avéré, je prendrais alors les décisions qui s’imposent en retirant toutes ses délégations à l’élu en cause » a annoncé le maire qui déclare également « condamner avec la plus grande fermeté » ce genre de déclarations.