Accueil Actualité Immigration. Les sans-papiers algériens en France bénéficient d’un nouvel avantage

Immigration. Les sans-papiers algériens en France bénéficient d’un nouvel avantage

Des algériens aux Champs Elysées (France)

Les sans-papiers en Île-de-France, dont les Algériens, bénéficient d’une nouvelle aide et ouvrent droit à une réduction de 50 % sur les tarifs de transports dans la région parisienne et ce, depuis le 1er novembre 2018. Ils doivent cependant être bénéficiaires de l’Aide médicale d’État (AME) destinée aux étrangers en situation irrégulière sur le territoire français.

Sans distinction de nationalité, cette tarification réduite, appelée « Solidarité transport », concerne tous les sans-papiers de la région de l’Île-de-France bénéficiaires de l’Aide médicale d’État (AME). « Les bénéficiaires de l’AME qui résident en Île-de-France et appartiennent à un foyer dont les revenus sont connus par l’administration fiscale peuvent bénéficier de la Réduction 50 % depuis le 1er novembre 2018. Cette réduction permet l’achat de tickets t+ et de billets à demi-tarif et le remboursement à 50 % de forfaits Navigo mois ou semaine achetés plein tarif », peut-on lire sur la section du site officiel de la région francilienne dédiée à la « solidarité Transport ».

Ainsi, et après plusieurs années de suppression, les sans-papiers d’Île-de-France recouvrent leur droit à une tarification réduite sur les transports. Le 31 janvier 2018, le Tribunal administratif de Paris a retoqué la décision de la présidente de la région Valérie Pécresse, qui avait annulé cette réduction pour les bénéficiaires de l’AME. Le Tribunal administratif a considéré que les réductions doivent s’appliquer uniquement en fonction du revenu, et que la légalité de la présence sur le territoire n’est légalement pas un critère.

Comment bénéficier de l’Aide médicale de l’État

Selon le site officiel du service public français, l’Aide médicale de l’État (AME) « est un dispositif permettant aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d’un accès aux soins. Elle est attribuée sous conditions de résidence stable et de ressources. Pour la demander, un dossier est à constituer (formulaires et justificatifs). Une fois attribuée, l’AME est accordée pour 1 an. Le renouvellement doit être demandé chaque année. »

Le nombre de sans-papiers en France

Si l’extrême droite française parle de 500 000 étrangers en situation irrégulière en France, les estimations officielles tournent autour de 300 000 sans-papiers en 2017. En revanche, ce chiffre est estimé sur la base du nombre de bénéficiaires de l’AME. Ces derniers étaient 311 310 à la fin 2016, dont 23 041 en territoire d’outre-mer.