Les étudiantes résidentes à la cité universitaire de M’Douha à Tizi Ouzou ne comptent plus se taire et réclament haut et fort le départ du directeur ainsi que l’amélioration du cadre de vie au sein de la cité universitaire.

Les étudiantes ont procédé à la fermeture de la Direction des œuvres universitaires Centre (DOUC), pour exiger le départ de son directeur.

Les résidentes dénoncent l’insécurité, dont celle des employés qu’elles accusent d’agression contre les étudiantes et le laisser aller des agents de sécurité envers les extras qui violent les franchises de la cité, la détérioration, les dégradations des pavillons, l’absence d’une infirmerie digne de son nom et la qualité pitoyable de la restauration.