Bannière de ObservAlgérie. Vue sur la capitale Alger, avec le logo de ObservAlgérie en premier plan.

Algérie : Nouria Benghabrit adresse un dernier message

Démise de ses fonctions depuis la journée d'hier, dimanche 31 mars, l'ancienne ministre de l'Éducation nationale, Nouria Benghabrit a tenu à adresser un dernier message d'adieu aux Algériens.

« Aujourd’hui s’achève ma mission à la tête du ministère de l’Éducation nationale. Je remercie le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, pour la confiance accordée depuis le 5 mai 2014.

Servir mon peuple et mon pays en tant que ministre de l’Éducation nationale demeurera sans doute la responsabilité la plus importante de ma vie, d’enseignante chercheur, car il s’agit tout simplement de l’avenir de nos enfants. L’engagement vers une école de qualité est un processus long et difficile, mais qui peut être gagné avec les efforts de tous.

Je remercie l’ensemble des cadres et des enseignants du secteur, mais également tous les syndicats et les associations de parents d’élèves. Je les remercie pour avoir contribué ensemble à la construction d’une école qui devra former les citoyens de demain, enracinés dans nos traditions et notre algérianité, sûrs d’eux-mêmes pour échanger et prendre leur place dans le monde d’aujourd’hui.

Je remercie également l’ensemble des citoyens et mes compatriotes internautes pour leurs interactions, propositions et soutien, et m’engage à publier un bilan des accomplissements réalisés au cours de ma période à la tête du ministère de l’Éducation nationale.

À mon successeur, M. Abdelhakim Belaabed, je lui présente mes meilleurs vœux de succès et mes vifs encouragements.

Je ne peux conclure sans émettre le souhait que le secteur de l’éducation nationale continue à s’élever à la hauteur des aspirations nécessaires au développement de notre pays parmi le concert des Nations ».

Pour rappel, Nouria Benghabrit en poste depuis presque cinq ans, a été remplacée par Abdelhakim Belabed qui était au poste de secrétaire général du même secteur et dont le nom figure dans le nouveau gouvernement de Noureddine Bedoui.

Lire aussi : Algérie : Nouria Benghabrit à nouveau sous le feu des islamo-conservateurs

Laisser un commentaire