Pica Ouazi
11/09/2019 13:54

Algérie : Voici les nouvelles conditions pour se présenter aux présidentielles

La loi fondamentale amendée et complémentaire contient 18 conditions pour les candidats qui veulent se présenter aux élections. Le nouveau texte présenté par le ministre de la Justice devant la commission juridique de l’Assemblée populaire nationale contient une nouvelle disposition qui stipule que pour être éligible à la Présidence de la République, le candidat doit avoir un diplôme universitaire ou son équivalence.

Hormis cette nouvelle condition, aucun changement notable n’est à signaler. Les candidats doivent répondre aux exigences de l’ancienne loi, à savoir : jouir de la nationalité algérienne d’origine et ne pas avoir acquis une nationalité étrangère. Le candidat à la magistrature suprême doit aussi prouver la nationalité d’origine du père et de la mère et la nationalité algérienne unique du conjoint.

Le candidat doit être aussi de confession musulmane, avoir quarante ans révolus, au jour de l’élection. Il doit justifier d’une résidence permanente exclusive en Algérie durant un minimum de dix années précédant le dépôt de la candidature.

Le candidat doit également justifier de la participation à la Révolution du 1er novembre 1954 pour les candidats nés avant juillet 1942 et justifier de la non-implication des parents du candidat né après juillet 1942 dans des actes hostiles à la Révolution du 1er novembre 1954.

Les dispositions de la même loi exigent du candidat la présentation d’une liste comprenant 50 000 signatures individuelles, d’électeurs inscrits sur une liste électorale au lieu des 60'000 signatures exigées dans la loi précédente. Il faut signaler que les parrainages de 600 élus ont été annulés dans ce nouveau projet de loi. Les candidats doivent faire une déclaration de leur patrimoine en Algérie et à l’étranger ainsi qu’un certificat médical signé par un médecin assermenté.

Il faut aussi signaler que les présidentielles seront supervisées par une instance indépendante pendant tout le processus électoral.

Lire aussi : De nouvelles lois relatives aux élections arrivent à l’Assemblée populaire (exclusif)

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus