Shérazade
12/03/2019 10:29

Algérie : le peuple ne décolère pas malgré l'annonce de Bouteflika

Si le retrait de la candidature de Bouteflika et le report des élections présidentielles annoncés hier, 11 mars, par le Président de la République avaient pour but de « calmer les esprits », ça a eu l'effet inverse. Ces deux annonces ont enflammé les réseaux sociaux et les internautes ont appelé à maintenir les manifestations pour le départ du système.

La première nouvelle annoncée, celle où Abdelaziz Bouteflika se retire des présidentielles, avait redonné une lueur d’espoir aux Algériens. Mais cela a été de courte durée, puisque le peuple a vite compris qu' « il a été manipulé par un gouvernement, qui sera plus que jamais présent dans le processus de prise de décision ». Frustrés et trahit par une telle décision, les internautes appellent à maintenir les manifestations de ce vendredi 15 mars pour dénoncer une politique de «manipulation »  et crier au « complot ».

« Soyons 40 millions d’Algériens ce vendredi pour leur dire : dégagez », « non à une transition conduite par le même clan », « oui au départ, non au report », « rien n’est acquis, le combat continue »,  « transition de Bouteflika, transition de continuité, rien n'a changé »... avaient écrit les internautes. Ces appels sont soutenus par de nombreux opposants et activistes politiques, tels que Sofiane Djilali, Mustapha Bouchachi, Zoubida Assoul ou encore Karim Tabbou.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Trois événements ont été partagés sur Facebook, appelant tous « à refuser la prolongation du mandat présidentiel actuel ». Un événement réunissant 7000 participants, et intitulé «  Le vendredi de la victoire » a annoncé dans son appel : « vous partez, signifie vous partez tous. Pas seulement Bouteflika ». Un autre événement toujours planifié pour le vendredi 15 mars et comptant 6000 participants appelle au « non report des élections ». Enfin la page des fans du club de football l'USMA d'Alger a appelé les supporteurs de l'USMA et ceux du MCA a « boycotter le derby de jeudi, tant qu'aucun changement n'aura été effectué ».

Lire également : Algérie : L’ancien ministre Abdelaziz Rahabi affirme que Bouteflika se moque du peuple

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus