Mort de Ayache : Bouteflika met fin aux fonctions d’un wali accusé de négligence

Le walli de M'sila lomogé après l'affaire Ayache
Le walli de M'sila limogé après l'affaire Ayache

Algérie – Le président de la République Abdelaziz Bouteflika a limogé le Wali de M’sila, Hadj Mokdad, tenu responsable de la mort du jeune Ayache dans un puits artésien dans sa wilaya.

Selon le communiqué de la Présidence, diffusé au journal télévisé de l’ENTV de 20 h, hier mardi 8 janvier, le wali de M’sila a été démis de ses fonctions par le président de la République. Dans ce communiqué, il est stipulé que : « Conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution, Son Excellence Monsieur Abdelaziz Bouteflika, président de la République, a mis fin aux fonctions de Monsieur Meguedad Hadj, wali de M’sila ».

La décision de la Présidence intervient après de nombreux témoignages des habitants de la wilaya de M’sila sur « l’indifférence du wali concernant cette affaire ». Les citoyens de cette localité avaient exprimé leur colère face à l’inaptitude des autorités locales à sauver le jeune homme. Les proches du défunt s’étaient, quant à eux, rendu sur les plateaux de télévision pour crier au scandale et dénoncer la négligence du wali.

Pour rappel, le jeune Ayache Mahdjoubi, âgé de 26 ans, était resté coincé dans un puits artésien pendant six jours à Oum Cheml dans la wilaya de M’sila, pendant qu’une opération d’extraction était menée par les équipes de secours. Il finit par succomber au froid, à la fatigue, à la fin et la déshydratation. Cette opération dura 9 interminables jours, pour finalement extraire la dépouille du jeune Ayache. Ce scandale avait secoué toute la région de M’sila et fait rage sur les réseaux sociaux algériens.