Pica Ouazi
06/04/2019 11:41

Algérie : Tayeb Louh aurait été arrêté à la frontière marocaine

Algérie - L’ex-ministre de la Justice et gardien des Sceaux aurait été arrêté à la frontière marocaine, rapporte le quotidien francophone « Le Temps d'Algérie ». Cette source révèle qu’il était accompagné de l’ex-député Mohamed Benhamou et un colonel de l’armée au moment de son arrestation à la frontière marocaine.

Tayeb Louh aurait tenté de passer la frontière clandestinement, en se payant les services de passeurs. L’ex-ministre se serait réfugié dans la maison d'un colonel, à la frontière algéro-marocaine pendant trois jours afin de préparer sa fuite. Les services de sécurité, étant au courant du plan de fuite de Tayeb Louh, lui auraient tendu une embuscade avant de passer la frontière, les « fuyards » auraient ensuite été transférés vers la ville de Bou Saâda.

Il faut signaler que des bruits ont couru ces derniers jours sur la fuite de l’ex-ministre très proche du sérail. Des informations ont circulé dans la presse sur son installation à l’ouest du pays, après avoir conclu une importante transaction commerciale, qui consiste en la vente d’une de ses villas pour une somme de 47 milliards de centimes de dinars.

Ces derniers temps un vent de panique s’est emparé des piliers du régime de Bouteflika, plusieurs personnes sont interdites de sortie du territoire et d’autres ne donnent même pas signe de vie. Les frontières du pays sont en état d’alerte permanente, en cette période ou ceux qui ont dilapidé les richesses nationales tentent des fuir avec armes et bagages.

Lire aussi : Algérie - une plainte déposée contre le PDG de Sonatrach pour corruption

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus