Algérie – Trafic de cocaïne : un navire hollandais saisi à Annaba

Photo du bateau : le Manisa Kristin

Algérie – l’entreprise portuaire d’Annaba a procédé à la saisie du navire hollandais Manisa Kristin qui a fait l’objet, il y’a quelques jours, d’une minutieuse fouille par les enquêteurs du commandement de la Gendarmerie nationale dans le cadre de l’affaire des 300 kg de cocaïne interceptés au large de Skikda, rapporte le quotidien El Watan qui cite des sources sécuritaires.

L’équipage du bateau néerlandais, composé en majorité de marins russes, a été auditionné par l’équipe d’investigation dépêchée spécialement par le chef d’État-major de l’Armée nationale populaire (ANP), le Général-major Ahmed Gaïd Salah, suite au repêchage en janvier dernier d’une quantité de cocaïne dissimulée dans 11 sacs à dos et à la découverte d’un drapeau russe parmi les plaquettes de drogue.

Les enquêteurs sont chargés de l’identification et la prospection de tous les navires ayant navigué durant cette période sur les eaux territoriales de l’est du pays. Selon des sources portuaires, le Manisa Kristin a subi une avarie technique alors qu’il naviguait dans des conditions défavorables au large d’Annaba. Il a été remorqué par la capitainerie de l’Entreprise portuaire d’Annaba (EPAN).

Selon notre source, l’enquête n’a rien révélé de tangible sur l’implication de ce navire dans l’affaire de trafic de cocaïne. L’armateur sera autorisé à quitter le port d’Annaba vers la Tunisie, une fois les frais de l’assistance technique acquittés.

Lire également : Boumerdès : 1,15 kilogramme de cocaïne saisi