Ahmed Oul
30/09/2019 13:27

Algérie : Les voitures diesel de moins de 3 ans autorisées à l'importation

L'avant-projet de loi de finances 2020 relatif à l’autorisation de l’importation des voitures d’occasion de moins de 3 ans a connu de nouvelles modifications lors de la dernière réunion du gouvernement. Ainsi, certains types de voitures d'occasion à motorisation diesel seront également autorisés à l'importation.

Le gouvernement algérien aurait décidé de réviser l’Article de l’avant-projet de loi de Finances 2020 relatif à l’importation de véhicules de moins de 3 ans, sous condition que ce soit des véhicules de tourisme à moteur essence. Il serait donc autorisé également l’importation de véhicules à moteur diesel, selon le site spécialisé en économie Algérie Éco.

Cette nouvelle disposition, introduite dans le projet de loi de finances 2020, stipule que pour les voitures d'occasion de moins de 3 ans à motorisation diesel seuls les cylindres égaux ou supérieurs à 2000 cm3 sont autorisés à l'importation. Alors que tous les véhicules de moins de trois ans essence et au cylindre égal ou supérieur à 1800 cm3 peuvent être importés.

5 conditions fixées pour l'importation de voitures de moins de 3 ans

Pour rappel, le gouvernement algérien avait fixé la semaine dernière 5 conditions pour l'importation des voitures d’occasion de moins de 3 ans.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Ce texte de loi autorise le « dédouanement pour la mise à la consommation » de véhicules d’occasion de moins de 3 ans, sous condition que ce soit des véhicules de tourisme à moteur essence. Les citoyens souhaitant importer des voitures d’occasion doivent obligatoirement disposer d’un compte bancaire en devises ouvert en Algérie pour financer leur importation. Les véhicules d’occasion importés devront également être équipés de dispositif de carburation GPL/GNC ou adaptés pour subir la transformation à cette carburation.

Le particulier qui souhaite importer une voiture à partir d’un marché étranger devra payer des droits et des taxes relevant du régime de droit commun, et ne pourra procéder à l’importation qu’une fois tous les trois ans.

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus