Aylan Afir
17/11/2019 12:46

Campagne pour la présidentielle : Le face-à-face peuple-candidats est lancé

Algérie - C'est le premier jour de campagne pour l'élection présidentielle controversée du 12 décembre. Le face-à-face redouté entre le peuple et le pouvoir semble inévitable. Les cinq candidats retenus par l'Autorité électorale de Chorfi et le Conseil constitutionnel se lancent dans le bain. Les citoyens qui rejettent cette élection sont aux aguets.

Ali Benflis, Abdelmadjid Tebboune, Abdelaziz Belaïd, Abdelkader Bengrina et Azeddine Mihoubi entament aujourd'hui leurs sorties sur le terrain. Ils ont en majorité choisi le sud du pays pour cette inauguration de la campagne électorale. Histoire d'éviter les wilayas du nord où ils risquent d'être mal accueillis. D'autant plus qu'ils sont nombreux à attendre les candidats de pied ferme, comme c'est partagé sur les réseaux sociaux.

En effet, pour ce premier jour de la campagne électorale, trois des cinq candidats ont choisi la wilaya d'Adrar pour entamer leur périple d'avant-scrutin. Il s'agit de Tebboune, Belaïd et Mihoubi. Ali Benflis a quant à lui opté pour Tlemcen et Tamanrasset. Seul Bengrina a choisi de prendre le risque dans la capitale, surtout qu'il a choisi une sortie de proximité très périlleuse. Le face-à-face entre le peuple et le pouvoir pourrait être chaud.

Une campagne électorale pour la présidentielle ?

Sur le terrain, il est concrètement perceptible que ce n'est pas une élection comme les autres. Donc, ce n'est pas une campagne électorale pour les autres. Habituellement, les responsables de l'État affirment dans leurs discours que toutes les conditions étaient réunies pour le bon déroulement de la campagne. Ce n'est pas le cas cette année, tout simplement parce qu'il reste beaucoup de choses à faire au premier jour de campagne.

En effet, dans plusieurs wilayas, même les panneaux d'affichage n'ont pas été installés pour accueillir les portraits des candidats. En fait, dans de nombreuses communes, le gouvernement n'a pas trouvé qui installer les panneaux, les employés des communes étant dans un esprit de rejet de cette élection présidentielle.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Rien ne dit qu'il y a campagne pour la présidentielle

Comme à Tizi Ouzou, en Kabylie, où il n'y a rien qui dit que c'est le début de la campagne. Il n'y a rien également qui dit qu'il y aura bientôt un scrutin présidentiel. Les partisans des candidats n'osent même pas se montrer dans la rue en tant que tels. Au point qu'ils utilisent la ruse pour une simple réunion. C'est ce que le directoire de campagne de Abdelmadjid Tebboune a fait jeudi dernier. Il a fait circuler une rumeur sur la tenue de leur réunion à l'hôtel Le Concorde. Ensuite, des dizaines de "Hirakistes" ont fait le déplacement vers le lieu indiqué alors que la réunion se tenait ailleurs.

Comme il fallait s'y attendre, cette campagne pour la présidentielle du 12 décembre vivra sous tension en raison du rejet populaire de ce scrutin. Cette élection que le pouvoir impose à son peuple est vécue comme un coup de force par les Algériens. Du moins, une bonne partie de la population algérienne.

L'ANP impliquée dans la présidentielle

D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que les tenants du pouvoir mobilisent l'ANP pour faire passer leur vote. En effet, c'est l'ANP qui va sécuriser l'élection présidentielle et la campagne. Selon un communiqué du MDN, le haut commandement de l'Armée a rappelé son « engagement » à garantir un bon déroulement de la présidentielle. C'est là que les choses risquent de se compliquer.  En mettant en avant les éléments de l'ANP, les responsables de l'État prennent le risque que le face-à-face redouté glisse vers l'Armée.

Lire aussi : Comment les candidats à la présidentielle algérienne pourront-ils faire campagne ?

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus