« Air Algérie sur la liste noire de l’aviation chinoise » : le ministre des transports réagit

Le ministre des travaux publics et des transports, Abdelghani Zaâlane, s’est exprimé ce dimanche par rapport à la décision de l’autorité de l’aviation civile chinoise d’interdire l’augmentation des activités commerciales d’Air Algérie en Chine.

« Notre compagnie ne connaît aucun problème en matière de critères de sécurité. Air Algérie offre des services de grande qualité à ses voyageurs et elle continue de le faire à travers les différents pays d’Europe sans aucune contrainte » a ainsi dit le ministre. « Le staff d’Air Algérie, ses travailleurs et ses partenaires peuvent surmonter facilement la situation actuelle qui n’est pas difficile, et qui ne peut pas freiner le cours de ses services » a-t-il ajouté.

Rappelons que l’autorité de l’aviation civile chinoise a décidé de sanctionner Air Algérie jusqu’en mars 2018 pour mauvaises performances, en lui interdisant l’augmentation de ses activités commerciales, notamment le nombre de ses dessertes, en direction de ce pays d’Asie.