ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Imane Houda Feraoun
ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Imane Houda Feraoun

La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Imane Houda Feraoun a annoncé, ce jeudi 15 novembre, une baisse dans les prix d’abonnements à Internet de l’opérateur public Algérie Télécom.

«Tous les Algériens connectés à internet aujourd’hui à 1 méga verront, automatiquement le débit passer à 2 mégas, le minimum requis pour accéder à une vidéo et autres services à valeur ajoutée», a annoncé la ministre sur les ondes de la Radio nationale, expliquant que l’opérateur public Algérie Télécom «ne fera plus d’offres à moins de 2 mégas».

Ainsi, le débit Internet fixe passera à 2 mégabits/seconde pour une tarification de 1600 DA par mois au lieu de 2600 DA auparavant, et ce, à partir du 1er janvier 2019. Concernant les clients disposant déjà d’une connexion internet de 2 Mb/s, la ministre précise qu’ils devront formuler une demande de migration vers le 4 Mb/s entre le 10 novembre et le 10 décembre 2018.

Par ailleurs, Mme Imane Houda Feraoun a indiqué que «la qualité de service offerte par le réseau internet sera grandement améliorée, notamment après la prochaine entrée en service de deux câbles sous-marins à fibres optiques, en cours d’installation entre l’Europe et l’Algérie». Au passage, elle a souligné que 3 millions d’utilisateurs sont actuellement connectés par l’intermédiaire du réseau fixe, 1 million parmi eux ne bénéficiant que d’une connexion de 1 méga.