Catégories: AlgérieFranceLa une

Hirak en Algérie : La France à la rescousse du régime algérien ?

21/10/2019 17:59

Plusieurs indices annoncent un net réchauffement des relations diplomatiques entre l'Algérie et la France. Cette « réconciliation » arrive après une longue période de froid, qui a débuté avec le Hirak algérien en février 2019.

La réponse positive des autorités françaises à la demande de suspension de la chaîne Al Magharibia est pointée du doigt comme signe de la volonté française de soutenir les décideurs algériens. En effet, les autorités algériennes avaient demandé l’arrêt de diffusion de la chaîne Al Magharibia, qui émet à partir de Londres à travers du satellite français Youtel Sat. Ce média, de droit britannique, a été bloqué sans même passer par une décision de justice comme le veut le droit français.

Le deuxième signe est la rencontre du ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian avec son homologue algérien en marge d’un sommet de l’ONU a New York. Cette rencontre s'est passée aux dépens des rencontres traditionnelles entre le Maroc et la France. Celles-ci furent sacrifiées pour ce face-à-face algéro-français. Cette manœuvre révèle aussi que les relations entre la France et le Maroc passent par des moments difficiles.

Les tumultes des relations entre la France et l'Algérie

Il faut dire aussi que le ministre français a prétexté une surcharge du calendrier pour éviter sa rencontre avec son homologue marocain. Il reste à savoir si ce rapprochement va durer, d'autant que la France est mise dans le collimateur des décideurs, qui l’accusant d’ingérence dans les affaires algériennes. L’ancienne puissance coloniale a été directement désignée comme complice des « forces anticonstitutionnelles » et aussi responsable de la dilapidation des ressources algériennes.

En tout cas de cause, la satisfaction de la demande de fermeture d’une chaîne de télévision considérée comme porte-parole du Hirak algérien est un gage de bonne volonté des autorités françaises. Ces dernières, contrairement à l'accoutumée, ne se sont pas positionnées sur la situation politique en Algérie.

Lire aussi : Crise politique en Algérie : Jean-Yves Le Drian préconise le dialogue

Laisser un commentaire