Deux «Alexandre» marocain et algérien: le malaise maghrébin en France

Alexendre Bennalla était chargé de mission et coordinateur de différents services lors des déplacements d'Emmanuel Macron.
Alexendre Bennalla était chargé de mission et coordinateur de différents services lors des déplacements d'Emmanuel Macron.

Il s’appelle Alexendre Bennalla, Aliace Merouane Benalla. Il est d’origine marocaine et âgée de seulement 27ans, il devient l’une des personnes les plus proches d’Emmanuel Macron, puisqu’il était responsable de sa sécurité. Il était alors, chargé de mission et coordinateur de différents services lors des déplacements officiels et privés du Président Français.

Recruté par Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle en 2017, Benalla bénéficie rapidement d’un poste de responsabilité après l’élection de Macron. En juillet 2018, il est au cœur d’un scandale retentissant.

L’affaire des manifestations du 1er Mai :

Tout avait commencé par la publication d’une vidéo datant du 1er mai dans laquelle ce chargé de mission de l’Élysée s’en prend violemment à un manifestant. Alors qu’il était censé être présent en tant que simple observateur. La vidéo fait le tour de la toile suscitant différentes réactions.

Benalla est mise à pied pendant quinze jours en mai, avec rétrogradation et sans que des poursuites judiciaires soient déclenchées. Alexandre Benalla est peu après placé en garde à vue et mis en examen, notamment pour « violences en réunion », « immixtion dans l’exercice d’une fonction publique en accomplissant des actes réservés à l’autorité publique ».

Le doute des partis d’opposition et de certains médias sur la réalité des sanctions et la communication controversée de l’exécutif,  atteignent un niveau international. Les partis d’opposition, rejoints par une partie des médias, reprochent au cabinet présidentiel,de favoriser cet homme et de ne pas le soumettre à la justice. Benalla aurait été protégé par Emmanuel Macron.

L’affaire du passeport diplomatique:

Après sa mise à pied en mai, Alexandre Benalla est soupçonné d’avoir utilisé un passeport diplomatique. Le gouvernement français avait cherché à relativiser voire même à camoufler cette affaire, au mois de mai.

Benalla entame alors une virée touristique particulière, il visite divers pays où un régime autoritaire y est pratiqué, notamment en Afrique où il a rencontré quelques chefs d’États. Lors d’un voyage au Tchad début décembre, trois semaines avant celui d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla a rencontré pendant deux heures le président tchadien Idriss Déby.

Sa rencontre avec Ahmed Djouhri :

Avant le voyage au Tchad, Benalla il s’était rendu à Londres où il a rencontré Alexandre Djouhri, de son vrai nom Ahmed Djouhri. Ce dernier est réclamé par la justice française dans le cadre du financement libyen de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007.

D’origine algérienne, Ahmed Djouhri, 59 ans, est un sulfureux qui a réussi à s’introduire dans la jet-set parisienne, en fréquentant les milieux de la nuit. Il a ensuite réussi à tisser des liens avec les plus hauts dirigeants politiques et les plus grands hommes d’affaires en France et à l’étranger.

Il est notamment l’ami de Nicolas Sarkozy et de Dominique de Villepin. Son nom est associé à divers marchés où il a servi d’intermédiaire, surtout dans l’armement. Djouhri serait-il associé à Benalla dans le trafic d’armes ?

Une affaire d’État :

Alexendre Benalla continue de défier et de narguer l’Elysée qui n’ose encore rien manœuvrer contre lui. Quel secret cache-t-il ? Quelle preuve compromettante détient-il pour menacer ainsi la présidence française ?

Un site d’informations Algérien révèle une surprenante version. Selon eux, Alexendre Benalla aurait été repéré et recruté d’abord comme correspondant, puis comme agent par les services secrets israéliens qui auraient délégué  la gestion de cette affaire à la DGED marocaine.

Les autorités françaises auraient démasqué cet agent secret et cherchaient une manière « douce » pour le démettre de ses fonctions, la tournure que cette affaire, a prise, aurait dépassé tout le monde.