France : l’auteur de la fusillade de Strasbourg est un franco-algérien

Chérif Chekkat, terroriste d'origine algérienne
Sami Chekkat le frère de Chérif Chekkat, arrêté en Algérie

L’attentat terroriste survenu, mardi soir à Strasbourg au nord-est de la France a été perpétré par un franco-algérien de 29 ans, condamné 27 fois et qui se serait radicalisé en prison. 

Selon les informations du magazine français « Marianne », Chérif Chekkat, l’auteur de la fusillade ayant fait trois morts et douze blessés dans le centre-ville de Strasbourg, avant-hier mardi 11 décembre 2018, avait déjà été condamné pour des dizaines de délits. Il était fiché S (pour sûreté de l’Etat, ndlr) mais aussi inscrit sur un autre registre pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste.

Né le 24 février 1989 à Strasbourg et de nationalité franco-algérienne, Chérif Chekat est un homme avec 70 mentions au Traitement des antécédents judiciaires, condamné 27 fois en France, condamné en Allemagne en 2017 pour un vol avec effraction, expulsé en France après avoir purgé sa peine. Il a eu affaire pour la première fois à la police en 1999, soit à l’âge de 10 ans. Sa radicalisation remonte à «une dizaine d’années, en prison».

Activement recherché par les forces de sécurité, Cherif Chekkat est un habitué des tribunaux. Il a été condamné en Suisse et en Allemagne, où il était incarcéré pour vol aggravé jusqu’en 2017. A sa libération, il a été expulsé. De 2006 à 2016, il a fait plus de cinq ans de prison.