Visas pour la France : nouvelles facilitations pour les algériens (officiel)

De nouvelles mesures de facilitations ont été prises « en urgence » au profit des algériens demandeurs de visas pour la France, a indiqué ce mercredi Xavier Driancourt, ambassadeur de France en Algérie.

S’exprimant lors d’un point de presse animé au siège de l’ambassade de France à Alger, Xavier Driancourt a indiqué que tout les rendez-vous proposés par TLS contact avaient été réservés jusqu’au 31 janvier 2018, « près de 130 000 rendez-vous bloqués, dont une partie importante a certainement été réservée par des intermédiaires indélicats » a déclaré l’ambassadeur. « Au vu de cette situation, des mesures d’urgence ont été prises. Depuis le 17 septembre 2017, plusieurs centaines de créneaux journaliers ont été ouverts au public afin de prendre un rendez-vous dans un délai de 15 jours » a expliqué Xavier Driancourt.

« Ce système sera pérennisé et des créneaux supplémentaires seront ouverts chaque semaine pour permettre à d’autres demandeurs de prendre rendez-vous » a également souligné le responsable, qui explique que cette mesure devrait ainsi permettre d’accorder près de 30.000 nouveaux rendez-vous d’ici la fin de l’année en cours. Xavier Driancourt a expliqué la situation de blocage actuelle était due à « des intermédiaires indélicats qui réservent des rendez-vous auprès de TLS-contact pour en tirer un bénéfice indu auprès des demandeurs », indiquant à titre d’exemple qu’environ 40% des rendez-vous pris au niveau des trois consulats de France (Alger, Oran, Annaba) avaient été annulés pour non présentation des demandeurs, et ce lors de la seule journée du 17 septembre 2017.

Sur un autre volet, Xavier Driancourt a indiqué que le nombre des visas accordés aux algériens avait enregistré « une hausse significative », expliquant que le nombre des demandes déposées au 31 août 2017 avait atteint 417.000, alors que le nombre de visas accordés au cours de l’année 2016 était de 410.522. Selon l’ambassadeur, le nombre des demandes devrait atteindre d’ici la fin de l’année 626.000.