Kabylie : les femmes marcheront à Tizi-Ouzou le 8 mars

Photo d'une femme algérienne tenant une pancarte « Système dégage ! Seule la lutte paye »
Photo archive : Femme algérienne tenant une pancarte « Système dégage ! » © Jahus, 500px

Le collectif féministe « Tarwa n Nabila Djahine » a appelé les femmes à marcher à Tizi-Ouzou le 8 mars à 14 heures, afin de donner plus de consistance à la révolte populaire. Les animatrices du collectif nouvellement créé comptent ainsi mobiliser les femmes autour du combat pour l’égalité en droit entre les hommes et les femmes.

Benameur Thinhinane, une des animatrices du collectif, a déclaré à Observ’Algerie que « les femmes sont présentes dans ce soulèvement populaire. Elles ont été toujours présentes quand la nation a eu besoin d’elles. Nous voulons traduire cette présence par des slogans clairs. Nous nous battons pour notre liberté aussi. Nous sommes une partie prenante dans cette lutte pour le changement »

Quant à sa camarade Sonia Ait Benamer, elle considère que « le moment est venu pour que la femme s’implique davantage dans les luttes politiques. On nous a toujours demandé de rentrer chez nous après chaque victoire, cette fois nous serons les partisanes de la victoire et nous serons là aussi pour mettre en œuvre un État égalitaire ».

D’autres appels aux femmes pour défolkloriser la journée du 8 mars sont partagés sur les réseaux sociaux afin que cette occasion redevienne « la journée internationale de la lutte pour les droits des femmes ».

Lire aussi : Les femmes algériennes marcheront le 8 mars contre le cinquième mandat de Bouteflika