Le coordinateur de l'UDS Karim Tabbou

Algérie : l'opposant Karim Tabbou une nouvelle fois interpelé

Le militant politique Karim Tabbou a été interpellé dans la matinée de ce jeudi 26 septembre, moins de 24 heures après sa remise en liberté provisoire sur décision de la chambre d’accusation de la cour de Tipaza, indique son avocat, Mostafa Bouchachi sur sa page Facebook.

Selon la même source, des agents de sécurité en civil auraient interpellé Karim Tabbou dans la matinée de ce jeudi, devant son domicile familial à Douéra à l’Ouest d’Alger. « Le militant politique Karim Tabbou a de nouveau, été arrêté ce matin. Des personnes en civil l’ont interpellé vers 8 : 30 h, selon sa famille qui n’a pu le contacter depuis ou avoir la moindre nouvelle sur l’endroit où il se trouve », indique Me Bouchachi.

Pour le moment, le collectif des avocats pour la défense de Karim Tabbou ne sait pas si cette interpellation a un lien avec les procédures qui entrent dans le cadre du contrôle judiciaire, ou bien il s’agit d’une nouvelle affaire ou d’une arrestation. Le coordinateur de l’UDS, Karim Tabbou, a été libéré hier, mercredi par la chambre d’accusation près le Tribunal de Tipaza, qui a examiné sa demande de remise en liberté. L’instance judiciaire a décidé de donner suite à la requête introduite par le collectif de la défense. Karim Tabbou est placé sous contrôle judiciaire, tout en lui interdisant toute activité politique ou déclaration à la presse.

Placé en détention provisoire jeudi 12 septembre par le procureur près le Tribunal de Koléa, le responsable politique est accusé de participer à une entreprise de démoralisation de l’armée. Il est accusé d’« atteinte au moral des troupes » de l’armée, selon l’article 75 du Code pénal.

Lire aussi : Les militants de l’ONG RAJ Karim Boutata et Ahcène Kadi arrêtés à Alger

Un commentaire

  1. Ping : Arrestation de Karim Tabbou : Les explications de sa famille

Laisser un commentaire