Khalida Toumi a-t-elle été arrêtée par les services de sécurité ?

30/10/2019 11:20

Algérie - Des rumeurs sur l'arrestation par les services de sécurité de l'ex-ministre de la Culture Khalida Toumi ont circulé durant toute la soirée du mardi 29 octobre.

Le quotidien El Watan a même publié un article sur le sujet, citant des sources concordantes, et affirmant l'interpellation. Le média algérien Alg24 a fait de même, rapportant l'information de El Watan. L'on expliquait l'arrestation par une affaire liée à la gestion de certaines manifestations culturelles internationales.

Khalida Toumi n'a pas été arrêtée

Après vérification, il n'en est rien. L'ancienne ministre est toujours à son domicile à Alger. Des sources du secteur de la Culture parlent même de l'exaspération de Khalida Toumi face à cette rumeur, qu'elle considère comme une « manipulation ». Elle croit même que les colporteurs de ces rumeurs souhaitent son arrestation. El Watan a fini par retirer l'article de son site Internet.

Khalida Toumi n'est pas à sa première rumeur

Ce n'est pas la première fois qu'une fausse information circule sur Khalida Toumi. En juillet dernier, l'information sur sa fuite à l'étranger a circulé comme une traînée de poudre, particulièrement sur les réseaux sociaux. En réalité, ce n'était pas une rumeur puisque c'est le procureur de Tlemcen qui avait publié l'information.

« Il n’a pas été possible pour le juge d’instruction du Tribunal de Sidi M’Hamed à Alger d’entendre les deux parties en raison de la fuite de Khalida Toumi en France et le fait que Abdelwahab Nouri souffre d’une maladie grave, qui a fait qu’il n’a pas pu se déplacer au tribunal », avait affirmé le procureur de la République près le Tribunal de Tlemcen.

Khalida Toumi a dû rendre public un démenti qui a montré qu'elle n'était pas contente. « Je vis et j’habite à Alger. Je n’ai pas quitté mon pays depuis au moins un an et je ne compte pas du reste le quitter. Je suis à la fois stupéfaite, effarée et indignée par la légèreté avec laquelle des mensonges aussi graves sont colportés, sans chercher à aucun moment à faire des vérifications, en atteinte flagrante aux droits élémentaires d’une citoyenne », avait-elle asséné le jour même.

Lire aussi : Déclarée en état de fuite, Khalida Toumi réagit

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

  • Franchement, elle mérite de passer devant un tribunal et être jugée pour tous les millions qu'elle a gaspillé alors qu'il y a des Algériens et Algériennes qui n'ont rien à manger!

    Annuler votre réaction

    Laisser un commentaire