Algérie : nouvelle charge d’Ali Heddad contre Issad Rebrab

Photomontage: Ali Hadda et Issad Rebrab
Photomontage: Ali Hadda et Issad Rebrab

Le président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), Ali Haddad est revenu à la charge et a de nouveau critiqué le PDG du groupe Cevital, Issad Rebrab. 

S’exprimant lors d’une rencontre régionale du FCE à Annaba, Ali Heddad n’a pas manqué de critiquer une nouvelle fois le PDG de Cevital, Issad Rebrab. «Nous ne soutenons pas les opérateurs qui expliquent systématiquement les succès par leur savoir-faire et leur maîtrise de l’art de l’entrepreneuriat, mais qui imputent leurs échecs aux prétendues entraves des autorités». a déclaré Ali Haddad qui a visiblement voulu lancer un message en direction d’IssadRebrab qui dénonce le blocage de ses projets en Algérie.

Lors de son intervention, le patron de la plus puissante organisation patronale du pays n’a pas cité Issad Rebrab nommément, mais son allusion au richissime homme d’affaires  ne peut être plus claire. «Ce sont pourtant des gens qui ont fait fortune en Algérie grâce aux mesures d’encouragement de l’investissement» a-t-il ajouté.

Dans un discours prononcé il y a quelques jours à Laghouat, Ali Heddad a également critiqué Rebrab, sans le citer. «Je veux dire que nous ne sommes pas de ceux qui insultent et critiquent leur pays, et leurs responsables de l’étranger, quelles que soient les difficultés que nous rencontrons en tout temps» a-t-il indiqué.

Par ailleurs, Ali Haddad a tenu à renouveler son soutien au président Bouteflika qu’il a appelé à se présenter pour un cinquième mandat. «Nous au FCE, notre position est immuable et nous ne revenons pas sur notre soutien au président Bouteflika» a affirmé Ali Heddad.