Algérie: « Ahmed Ouyahia se prépare pour succéder à Bouteflika » (Confidentiel)

Photomontage : Ahmed Ouyahia et Abdelaziz Bouteflika
Photomontage : Ahmed Ouyahia et Abdelaziz Bouteflika

Algérie – Les élections présidentielles de 2019 auront bien lieu en avril prochain, mais la candidature d’Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat reste « incertaine ». Selon des sources bien informées « le fait de renoncer à la prolongation du mandat actuel, à la révision constitutionnelle et au report du scrutin ne mènent pas nécessairement à l’option du cinquième mandat (…) plusieurs facteurs internes et externes rendent la possibilité de briguer un cinquième mandat impossible ».

Par ailleurs, si la tenue d’une conférence nationale de consensus (proposée par Amar Ghoul) a été définitivement écartée, c’est parce que « des forces au sein du système politique ne voudraient pas prendre le risque de remettre le pouvoir à des puissances non constitutionnelles ». D’après cette analyse, la situation actuelle donnerait de l’espoir à de nombreux candidats pour succéder au président sortant.

Ahmed Ouyahia pour succéder à Bouteflika ?

Il semblerait d’ailleurs, selon certains observateurs, que « Ahmed Ouyahia préparerait discrètement sa succession à Bouteflika ». En effet, le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND) n’aurait pas négligé les sénatoriales pour un rien.

Selon les sources d’Observ’Algerie, « des hommes politiques, qui connaissent fort bien Ahmed Ouyahia, prétendent qu’il serait en train de préparer sa candidature au détriment de ses sénateurs, qui n’ont obtenu que 11 sièges. Le Premier ministre annoncera son éventuelle candidature au moment propice, et seulement si le Président Bouteflika ne se présente pas ».