Kabylie : le blogueur Merzoug Touati interpelle le juge qui l’a condamné (vidéo)

Algérie – Lors d’un rassemblement des avocats rejoints par des magistrats et des greffiers à Béjaïa dans le sillage de la dynamique citoyenne enclenchée le 22 février dernier, le blogueur Merzoug Touati, récemment libéré par le tribunal de Skikda, s’est retrouvé aujourd’hui 11 mars face au juge qui l’avait condamné en deuxième instance à 7 ans de prison ferme.

Le blogueur kabyle, qui a été poursuivi et condamné pour avoir publié un entretien avec un porte-parole du gouvernement israélien, n’a pas pu retenir sa colère quand il a vu que le juge en question était en train d’intervenir devant les manifestants, en majorité des avocats, pour apporter son soutien à la mobilisation populaire contre le système et contre un cinquième mandat pour le président Bouteflika.

« Ya djemaa, c’est lui le juge qui m’a condamné à sept ans, rappelez-vous bien de lui. C’est lui qui a été injuste avec moi. C’est lui le juge qui travaille par téléphone », lançait Merzoug Touati avec beaucoup d’émotion au milieu de manifestants qui tentaient de le raisonner.

« Aujourd’hui, nous sommes khawa khawa (frères-frères, NDLR) », lance une voix féminine de la foule compacte qui entourait les deux personnages. Un autre voulait aussi le convaincre en lui disait que « ce n’est pas le moment ».

Mais Merzoug Touati ne voulait rien comprendre. « J’assume ce que je dis. Ils ont fait ce qu’ils ont fait et aujourd’hui, ils viennent se la jouer « opposition » », a lancé le blogueur kabyle, selon une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux.

C’était sur ObservAlgérie : Procès de Merzoug Touati : la police contredit le juge et refuse de laisser entrer les citoyens