L’Algérie demande à la France de ne plus rapatrier les dépouilles des algériens assassinés à Marseille

Règlement de comptes à Marseille: victime algérienne
Règlement de comptes à Marseille: victime algérienne

L’Algérie aurait formulé une demande officielle à l’Etat français de «ne plus rapatrier les dépouilles des algériens assassinés dans des règlements de comptes entre gangs familiaux se disputant l’influence et le trafic de drogue à Marseille » a t-on appris de sources se disant très bien informées.

Les autorités algériennes déplorent des tensions entre les deux familles en Algérie, à chaque rapatriement de dépouille d’une personne impliquée dans le conflit. Elles craignent, également, l’expansion de cette guerre sur le territoire algérien, ont ajouté les mêmes sources.

Deux familles algériennes originaires de Khenchela

En effet, deux familles originaires de la wilaya de Khenchela dans l’est algérien, se livrent à une guerre sans merci pour départager le juteux trafic de drogue dans la région marseillaise.

Deux clans familiaux, de la région berbère des Aurès se livrent une guerre de gangs. Ce sont deux familles originaires de la wilaya de Khenchela, «Remadnia» et «Tir» en l’occurrence, qui décomptent le plus de victimes. Elles seraient, également, les deux familles qui dominent le trafic de drogue dans toute la région marseillaise.

Le premier algérien assassiné par balles en 2019: 18ème depuis la fin 2017

Un autre jeune algérien, âgé de 25 ans, a été abattu par balles en pleine rue, à Marseille au Sud de la France, mercredi 09 janvier. La thèse d’un règlement de compte entre gangs qui se disputent le trafic de drogue, est la plus probable, selon des sources policières citées par la presse locale.

Le nombre d’algériens assassinés à Marseille ne cesse de croître. Le bilan macabre fait état  d’au moins 18 assassinats en depuis la fin 2017. Le premier de l’année de 2019 a eu lieu mercredi 09 janvier, au niveau d’un garage à Bastille, dans le quartier de Saint-Louis, distant de 15 km au sud de Marseille. La victime est un ressortissant algérien âgé de 25 ans et travaillant comme revendeur de véhicule, a t-on appris de sources concordantes.

 Suivre Toute l’actualité sociétale et faits divers