Un méga-show à la coupole pour soutenir la cinquième candidature de Bouteflika

Illustration : Citoyen embrassant une affiche de campagne du Président Abdelaziz Bouteflika
Illustration : Citoyen embrassant une affiche de campagne du Président Abdelaziz Bouteflika

Les partis de l’Alliance présidentielle ont chargé le FLN de préparer une rencontre nationale. Ce ralliement a eu lieu ce samedi 9 février à la coupole du complexe sportif Mohamed-Boudiaf, à Alger. Plusieurs ministres, cadres d’État et anciens dirigeants ont répondu présent pour soutenir la candidature du Président Abdelaziz Bouteflika.

Cette rencontre a réuni les quatre partis de la coalition et est intervenue une semaine après l’annonce de soutien faite par les quatre formations de l’Alliance présidentielle, à savoir le Front de libération nationale (FLN), le Rassemblement national démocratique (RND), le Mouvement populaire algérien (MPA) ainsi que le Rassemblement de l’Éspoir de l’Algérie (TAJ).

Selon un appel publié par le FLN, « ce meeting sera ouvert à tous les militants et cadres de toutes les formations qui soutiennent l’actuel chef de l’État », même si Abdelaziz Bouteflika n’a toujours pas annoncé officiellement son intention de briguer un « ultime » mandat.

Les partis de la coalition parlent alors d’une lettre que Bouteflika publiera très prochainement et dans laquelle il annoncera son intention. En attendant cette lettre, ou même une apparition publique de Bouteflika, le FLN compte mobiliser tous ceux qui croient en un cinquième mandat et qui appellent haut et fort le Président à continuer son règne.

Mouad Bouchareb, le coordinateur du FLN, aurait pour but de mettre tout le monde d’accord en rassemblant les anciens responsables du parti, y compris ceux qui se sont opposés aux dernières directives du parti, dont Amar Saadani.

Dans ce même communiqué, le FLN a également expliqué que ce meeting est une sorte de célébration pour cette « première force politique du pays », et l’occasion d’évoquer « la victoire électorale » réalisée au Conseil de la nation.